Mort-vivant (Horde)

Discussion dans 'Races' créé par BLUELIGHT, 15 Décembre 2015.

  1. BLUELIGHT

    BLUELIGHT Administrator Membre du personnel

    • Administrateur
    • Super Modérateur
    • Modérateur
    • Staff
    • Ne dort jamais
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2
    Réputation:
    0
    Traits raciaux :

    Cannibalisme
    Résistance à l’Ombre
    Toucher du tombeau

    Volonté des Réprouvés

    Classes disponibles :

    Chasseur, Chevalier de la mort, Démoniste, Guerrier, Mage, Moine, Prêtre, Voleur


    Histoire de la Race des Morts-vivants :
    La mort n’a pas été synonyme de repos éternel pour les innombrables humains tués lors de la campagne du roi-liche, dans sa tentative d’éradication de toute vie en Lordaeron. En effet, les défunts du royaume furent transformés en morts-vivants au service du Fléau et contraints de livrer une guerre impie, détruisant tout sur leur passage et massacrant tous ceux qui leur étaient chers dans une autre vie.

    Quand l’emprise du roi-liche sur son immense armée se relâcha à la fin de la Troisième guerre, un contingent de morts-vivants parvint à échapper à la volonté de fer de son maître. D’emblée, cette liberté reconquise leur apparut comme une bénédiction, mais bientôt, ceux qui n’avaient plus rien d’humain se remémorèrent avec effroi les atrocités qu’ils avaient commises en tant qu’agents du Fléau. Ceux qui ne sombrèrent pas dans la folie firent face à une terrible réalité : tout Azeroth souhaitait leur destruction.

    En ces heures sombres, les morts-vivants renégats s’unirent sous la bannière de Sylvanas Coursevent, ancienne générale des Forestiers de Quel’Thalas. Tombée au combat en défendant son royaume et transformée en redoutable banshee du Fléau, Sylvanas s’était elle-aussi libérée du joug du roi-liche. Sous la férule de leur nouvelle reine, les morts-vivants indépendants prirent le nom de Réprouvés et fondèrent Fossoyeuse dans le sous-sol des ruines de la capitale de Lordaeron. Si certains Réprouvés redoutaient Sylvanas, d’autres appréciaient la sécurité qu’elle leur offrait. Mais au sein des morts-vivants libérés, nombreux sont ceux qui trouvèrent un but à leur semblant d’existence en embrassant la vision de la Reine banshee : tout mettre en œuvre pour détruire le roi-liche.

    Bien que non affiliés au Fléau, les Réprouvés se trouvaient sous la menace des humains, lesquels s’étaient juré d’éradiquer jusqu’au dernier mort-vivant. Cherchant à la fois à mener à bien ses projets et à protéger sa nation naissante, Sylvanas dépêcha des émissaires auprès des diverses factions, en quête d’alliés potentiels. Les contacts les plus prometteurs se firent chez les taurens au grand cœur de Pitons-du-Tonnerre. L’archidruide Hamuul Totem-runique, en particulier, lut la volonté de rédemption du peuple de Sylvanas, tout en étant pleinement conscient de la sinistre nature des Réprouvés. Le tauren parvint donc à chasser les doutes du chef de guerre Thrall, lequel forgea une alliance de circonstance entre les Réprouvés et la Horde. En conséquence, les chances de victoire des Réprouvés face au roi-liche augmentèrent sensiblement, cependant que la Horde bénéficiait d’une précieuse tête de pont dans les royaumes de l’Est.

    Au bout du compte, les Réprouvés épaulèrent la Horde dans son offensive d’envergure contre le roi-liche en Norfendre, ce qui leur permit d’assouvir leur soif de vengeance contre leur ennemi juré. Mais cette victoire ne s’obtint pas sans dommages collatéraux. Lors de l’invasion, le Grand apothicaire Putrescin propagea une nouvelle peste qui décima sans distinction alliés et ennemis, tandis que son conjuré, le Seigneur de l’effroi Varimathras, s’emparait de Fossoyeuse à la faveur d’un coup d’État au cours duquel Sylvanas faillit périr. Les usurpateurs furent exécutés pour traîtrise et les Réprouvés reprirent leur capitale, mais cette débâcle engendra la suspicion dans les rangs de la Horde au sujet de la loyauté de Sylvanas.

    Désormais, la méfiance est de mise chez ses propres alliés, et même après la défaite du roi-liche, Sylvanas se doit de reconnaître que la plupart des habitants d’Azeroth considèrent les siens comme une menace. Tandis que leur effectif diminue jour après jour, les Réprouvés, qui travaillent à fortifier leurs positions autour de Fossoyeuse, s’efforcent de prouver que leur loyauté va à la Horde tout en se préparant à de futures attaques.

    Lieu de départ : Clairières de Tirisfal
    Au cœur du royaume de Lordaeron, les clairières de Tirisfal étaient autrefois un lieu enchanteur, où se succédaient les collines verdoyantes. Quand le royaume humain tomba dans les griffes du Fléau mort-vivant, cette région de riches pâturages se mua en désert pestiféré, tout juste à même de subvenir à la maigre faune ayant survécu.

    Des années durant, ce territoire désolé servit de refuge à la reine Sylvanas et à ses Réprouvés, ainsi qu’aux derniers éléments de la Croisade écarlate. Ces fanatiques résolus à exterminer les morts-vivants d’Azeroth, quelle que soit leur affiliation, ne cessent de tourmenter les Réprouvés. Récemment, l’Aube d’argent a proposé son assistance au peuple de Sylvanas, constamment harcelé par la Croisade dans l’est des clairières de Tirisfal. En outre, les Réprouvés ont commencé à marcher sur la forteresse de leurs ennemis jurés, le Monastère écarlate, afin d’expurger leur domaine de toute menace extérieure.

    Capitale : Fossoyeuse
    Lors de la Troisième guerre, la capitale homonyme du royaume de Lordaeron, naguère fastueuse, fut mise à sac par une armée du Fléau placée sous le commandement du prince Arthas Menethil. Quand les morts-vivants poursuivirent leur campagne contre les mortels du continent, Arthas ne laissa qu’un contingent modeste ayant pour mission de bâtir une nouvelle ville souterraine, Fossoyeuse, sous les ruines de la capitale. Mais ce projet fut abandonné lorsque Arthas partit pour le Norfendre afin d’aller aider son maître, le roi-liche.

    Des années plus tard, la reine Sylvanas et ses morts-vivants renégats, les Réprouvés, s’emparèrent du chantier de Fossoyeuse et entreprirent de terminer le réseau de cryptes et de catacombes que le Fléau avait commencé à creuser. Mis à part pendant le bref coup de force orchestré par le fourbe Grand apothicaire Putrescin et le Seigneur de l’effroi Varimathras, Fossoyeuse est toujours dirigée d’une main de fer par Sylvanas. Aujourd’hui, des canaux toxiques bordent les avenues labyrinthiques de Fossoyeuse. Vapeurs nocives et autres fumets fétides envahissent chaque recoin de la forteresse, ce qui rend les lieux positivement insupportables pour les mortels de la Horde. Mais pour Sylvanas et ses disciples maudits, Fossoyeuse fait plus que jamais figure de refuge indispensable dans un monde où les siens demeurent redoutés et traqués.

    Monture raciale : Chevaux squelettes
    Quand la peste morte-vivante du roi-liche se propagea dans tout Lordaeron, elle ne se borna pas à décimer la population humaine du royaume. Bon nombre de nobles destriers de la région succombèrent eux aussi à cette affliction et, tout comme les humains, ils ne trouvèrent nul repos dans la mort. Grâce à sa maîtrise de l’alchimie et de la nécromancie, la Société royale des apothicaires a réanimé les chevaux morts afin d’augmenter l’efficacité des Réprouvés au combat, mais aussi pour les doter d’un moyen de transport utilisable au quotidien. Puissantes et robustes, ces impressionnantes montures ont également la réputation d’être… têtues comme des mules, à en croire leurs propriétaires. Ceci étant, n’ayant pas besoin de dormir, de manger ni de boire, le cheval squelette se marie parfaitement à un cavalier tout aussi frugal et infatigable.

    Dirigeant : La reine-banshee Sylvanas Coursevent
    De son vivant, Sylvanas Coursevent était la vaillante générale des Forestiers de Quel’Thalas. L’ascendant et la science du combat de cette haute-elfe n’avaient pas d’équivalent. Durant la Troisième guerre, elle défendit courageusement son royaume face à l’invasion du Fléau conduite par le chevalier de la mort Arthas. Hélas, Sylvanas finit par tomber au combat. Plutôt qu’honorer la générale des Forestiers en lui offrant une fin rapide, Arthas lui arracha son âme et fit d’elle une banshee, séide vengeur et rusé du roi-liche animé par la haine.

    Quand l’emprise du roi-liche sur ses sujets s’affaiblit, Sylvanas parvint à se libérer du joug de son maître tyrannique et se réappropria son corps. Jurant de venger sa propre mort, Sylvanas rassembla d’autres morts-vivants renégats afin de mener une guerre sans merci contre le Fléau. C’est ainsi qu’apparurent les tout premiers Réprouvés et leur Reine banshee. Sous le commandement de Sylvanas, les Réprouvés rallièrent les rangs de la Horde, contribuant par la suite à la chute du roi-liche dans les terres gelées du Norfendre.

    Mais il restait à relever de nombreux défis pour Sylvanas. Après une sédition dans ses propres rangs, au cours de laquelle d’autres membres de la Horde trouvèrent la mort, la Reine banshee a vu son capital confiance fondre auprès de ses alliés. Récemment, Sylvanas a entrepris de fortifier son territoire situé dans les clairières de Tirisfal, afin d’offrir à son peuple un royaume digne de ce nom. Même si Sylvanas martèle son attachement indéfectible à la Horde, certains membres de la faction ont des doutes quant à ses intentions véritables.
     
    Dernière édition: 30 Décembre 2015

Partager cette page